• Biographie de Jean-Claude Ponçon

     

     

     

     

     

     

    Né à Neuilly-sur-Seine le 9 juin 1937, Jean-Claude PONÇON appartient à la terre Dunoise comme un Corse à son île. Fils d’instituteur, il nomadisa d’école primaire en école primaire… Cet enfant de la laïque ne fut ni un écolier de village comme les autres, ni l’élève studieux qu’on attendait ! (Cour des filles  – Editions Cheminements 2001)

     

    Cette situation particulière le conduisit à pratiquer l’art de la fugue dans les champs et les bois. Il quitta la maison familiale à 17 ans et il réussit, tant bien que mal, à assurer sa subsistance tout en suivant, en pointillés, les cours de l’école de Notariat de Paris et ceux de l’école du Louvre.

     

    Après la guerre d’Algérie, il entra à la Compagnie Générale des Eaux et fit un stage au sanatorium où il rencontra Alphonse Boudard (prix de l’Académie Française et Prix Renaudot) qui resta « son grand frère » en littérature.

     

    Auteur de 17 ouvrages et de l’adaptation cinématographique de l’un d’eux, il est aussi réédité en collection poche :  J’ai Lu et Pocket)

     

                Son roman « Le dernier porteur d’eau »  - Editions Du Rouergue en 2004 fut couronné par le prix « Mémoire d’Oc » en 2005

     

                Louis Nucéra écrivait dans le « Monde » en 1989  qu’il faisait un « travail d’ethnologue amoureux ». Il s’exprime dans ses livres avec une verve savoureuse dont Alphonse Boudard disait qu’elle est de la plus belle eau. Il nous décrit le monde présent ou passé de nos provinces avec une ironie douce-amère qui fait de lui un écrivain à part dans la littérature de terroir. « Marinier » au contraire nous fait pénétrer dans le monde des hommes du fleuve et des canaux, « Cour des filles » dans celui de l’enfance et « Chronique d’allers-retours » qui vient de paraître raconte la vie à Paris d’un campagnard devenu citadin malgré lui.

     

    Dans « Les Nouveaux Ruraux » Editions Cheminements – il dresse avec Gérard Turpin et Michel Cordeboeuf, le panorama d’une révolution du quotidien de la vie à la campagne que chacun vit ou a vécu sans toujours bien en percevoir l’étendue.

    plus d'infos sur : http://www.poncon.com/page9/jcpon.htm


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :